CIL - Comparaisons interlaboratoires INERIS

LES PROGRAMMES 2018

Février 2018 : Comparaisons interlaboratoires Eaux "Alkylphénols - Bisphénols DCE Compatible"

L'analyse des alkylphénols et composés apparentés est historiquement reconnue comme extrêmement problématique. Bien qu'un certain nombre d'actions aient été entrepris au niveau d'AQUAREF (développement de méthodes, étude de la pureté des étalons commerciaux, journées techniques, rédaction d'un mémo) et au niveau réglementaire (DCE 2013/39/CE, arrêté surveillance 2015, avis agrément 2015), la maîtrise de la qualité des mesures sur ces paramètres est primordiale et est à parfaire afin d'évaluer de façon pertinente et robuste l'état des masses d'eaux.

En 2018, INERIS propose de vérifier l'appropriation des travaux et des recommandations techniques réalisés depuis 2013 sur les alkylphénols, en organisant une CIL sur les eaux dont le but sera de connaître les pratiques mises en œuvre au sein des laboratoires prestataires français.

Cette CIL gratuite est ouverte à tout laboratoire, organisme français ou européen réalisant des mesures dans le domaine de l'eau et/ou contribuant à la surveillance des milieux dans le cadre de la Directive Cadre Eau sur le territoire français

Les substances présentées seront : 4-nonylphénol (code sandre 1958), 4-tert-octylphénol (code sandre 1959), 4-nonylphénol monoéthoxylé (code sandre 6366), 4-nonylphénol diéthoxylé (code sandre 6369), 4-tert-octylphénol monoéthoxylé (code sandre 6370), 4-octylphénol diéthoxylé (code sandre 6371), Bisphénol A (code sandre 2766) et Bisphénol S (code sandre 7594).

Cette CIL intégrera :
  - un blanc afin de vérifier l'absence de contamination dans le processus d'analyse ;
  - une solution étalon afin d'évaluer l'étape finale de la chaine de mesure (détection) ;
  - un extrait ;
  - deux eaux de teneur en MES variées.
  - un questionnaire reprenant les métadonnées associées en lien avec les travaux d'Aquaref.

Il sera également demandé de fournir à l'INERIS les chromatogrammes des échantillons.

L'exploitation des résultats sera conduite de la façon suivante :

Solution étalon et extrait :
  - Les valeurs assignées seront la valeur calculée à partir des masses (formulation) et l'écart type robuste déterminé à partir de l'ensemble des résultats des participants en appliquant l'algorithme A de la norme NF ISO 13528.
  - La performance sera fournie au travers du score z et du score zéta.

Eaux :
  - Les valeurs assignées seront la moyenne robuste et l'écart type robuste de l'ensemble des résultats des participants par application de l'algorithme A de la norme NF ISO 13528.
  - La performance sera fournie au travers du score z.

Mars 2018 : Comparaisons interlaboratoires "Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques" (HAP)

Depuis 2008 la surveillance des HAP en France et en Europe est obligatoire (directive 2004/107/CE). L'article 9 de l'arrêté du 21 octobre 2010 relatif aux modalités de surveillance de la qualité de l'air et à l'information du public impose «la participation aux essais d'inter comparaisons destinées aux laboratoires réalisant les analyses chimiques pour le compte des organismes agréés de surveillance de la qualité de l'air

Des mesures fixes avec une incertitude inférieur à 50 % doivent être mise en place dans les zones et/ou les agglomérations dans lesquelles les niveaux de concentrations de ce composé (en moyenne annuelle sur les PM10) sont comprises entre 0,4 ng/m3 et 0,6 ng/m3, ainsi que dans les zones et/ou les agglomérations dans lesquelles les niveaux de concentration du B[a]P sont supérieures à 0,6 ng/m3, ou dépassent la valeur cible de 1 ng/m3. D'autres HAP sont également à surveiller, mais sur un nombre limité de sites de mesure.

Que ce soit pour la réalisation de l'évaluation préliminaire ou pour la surveillance proprement dite de ces composés en France, les AASQA doivent travailler avec des laboratoires d'analyse afin d'extraire et d'analyser les filtres prélevés sur le terrain.

De ce fait, un nouvel exercice de comparaison inter laboratoires associés aux AASQA, ainsi que des futurs laboratoires qui seront amenés à réaliser les analyses de HAP pour de nouvelles AASQA, est organisé tous les deux ans par le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l'Air (LCSQA).

Mai 2018 : Comparaisons interlaboratoires analytiques "Mesurages des émissions de sources fixes"

Les comparaisons interlaboratoires sont organisées à la demande du Ministère chargé de l'Environnement, à l'attention des organismes agréés pour les analyses des supports utilisés lors des contrôles réglementaires des rejets atmosphériques des ICPE. Depuis 2011, l'INERIS a étendu la participation aux CIL à tout laboratoire souhaitant y prendre part.

Les CIL porteront en 2018 (sous réserve d'un nombre suffisant de participants inscrits) sur :

- HCl, HF, SO2, NH3, Métaux lourds, Mercure, Poussières et HAP.

Juin 2018 : Comparaisons interlaboratoires "Mesurages des 'émissions de sources fixes' sur le banc d'essais" 

Les comparaisons interlaboratoires organisées à la demande du Ministère chargé de l'Ecologie, à l'attention des organismes agréés ou souhaitant obtenir un agrément pour les contrôles des émissions atmosphériques des installations classées (ICPE), se dérouleront sur le banc d'essais de l'INERIS. Il est également possible à des laboratoires européens non agréés de participer aux CIL.

Elles portent en 2018 sur le mesurage de concentration en masse de poussières selon la norme NF EN 13284-1.

Les laboratoires doivent mettre en œuvre, deux lignes de prélèvement avec filtration « hors conduit » indépendantes afin d'évaluer les variances de répétabilité, interlaboratoires et de reproductibilité à différents niveaux de concentration. Les prélèvements seront répartis sur deux journées.

Septembre 2018 : CIL expositions professionnelles aux agents chimiques dans l'air des lieux de travail

Suite à l'arrêt par l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) de l'organisation de certaines comparaisons interlaboratoires relatives à l'analyse de l'air dans les environnements de travail, l'INERIS propose d'organiser en 2018 une comparaison interlaboratoire pour certains paramètres. Cette comparaison interlaboratoire permettra notamment aux laboratoires détenteurs d'une accréditation de pouvoir satisfaire à l'exigence de surveillance de leur compétence. Néanmoins, tous les laboratoires utilisant les normes ou méthodes relatives à ce type d'analyse peuvent eux aussi participer.

Cette CIL portera en 2018 (sous réserve d'un nombre suffisant de participants inscrits) sur :

- HF, HBr, HCl, HNO3, H2SO4, H3PO4, Hg, Cd, Cr, Ni, Pb, BTEX, formaldéhyde et acétaldéhyde.

Octobre 2018 : Comparaisons interlaboratoires Air Intérieur : Benzène et Formaldéhyde

La loi portant l'engagement national pour l'environnement a rendu obligatoire la surveillance de la qualité de l'air intérieur dans certains établissements recevant un public sensible (articles L. 221-8 et R. 221-30 et suivants du code de l'environnement). Les établissements concernés sont notamment ceux accueillant des enfants :

- les établissements d'accueil collectif d'enfants de moins de 6 ans (crèches, haltes-garderies...) ;

- les centres de loisirs ;

- les établissements d'enseignement ou de formation professionnelle du premier et du second degré (écoles maternelles, élémentaires, collèges, lycées...).

Le dispositif réglementaire encadrant la surveillance de la qualité de l'air intérieur dans ces établissements, révisé en 2015, comporte :

- une évaluation obligatoire des moyens d'aération qui peut être effectuée par les services techniques de l'établissement ;

- la mise en œuvre, au choix :

- d'un programme d'actions de prévention de la qualité de l'air intérieur, conformément au Guide Pratique pour une meilleure qualité de l'air dans les lieux accueillant des enfants ;

- des campagnes de mesures de polluants (formaldéhyde, benzène, CO2 pour évaluer le confinement et éventuellement le perchloréthylène pour les établissements contigus à un pressing) par des organismes accrédités.

Dans ce contexte, l'INERIS a été mandaté depuis 2012 par le Ministère en charge de l'Environnement pour organiser des exercices de comparaison interlaboratoire (CIL) en conformité avec les exigences de la norme NF EN ISO 17043. Ces CIL portent sur la mesure du formaldéhyde et du benzène par tube passif dans une gamme de travail située autour des valeurs-guides d'air intérieur définies par le Ministère en charge de l'environnement.

L'INERIS organisera en octobre 2018 le septième exercice de comparaison interlaboratoire en conformité avec les exigences de la norme NF EN ISO 17043 sur la mesure du formaldéhyde et du benzène par tube passif dans une gamme de travail de l'ordre de 30 et 2 µg/m3 respectivement.

Les matériaux d'essai seront préparés par exposition à des atmosphères de formaldéhyde et de benzène dans la chambre d'exposition de l'INERIS prévue à cet effet. Celle-ci permet de simuler des atmosphères de polluants d'intérêt dans des conditions environnementales contrôlées afin de s'affranchir des variabilités climatiques et des interférents chimiques.

Les paramètres tels la concentration en polluants, la température, l'humidité relative et la vitesse de vent sont régulés et font l'objet d'un suivi en continu.

Une analyse statistique robuste des données des participants aux CIL sera effectuée conformément aux exigences de la norme NF ISO 13528.

En juin 2018 un appel à candidature général sera fait auprès de tous les laboratoires français identifiés dans les bases des données. Le formulaire d'inscription sera mis en ligne au début du mois de juin 2018. Cependant seule l'inscription via le formulaire d'inscription fera foi.