CIL - Comparaisons interlaboratoires INERIS

LES PROGRAMMES 2008

Avril 2008 : validation du projet de norme "Indice Hydrocarbure Volatils"

Depuis la parution en 2000 de la norme NF EN ISO 9377-2, deux méthodes destinées à l'analyse des hydrocarbures ont coexisté : NF EN ISO 9377-2, basée sur l'analyse par chromatographie en phase gazeuse, et XPT 90-114, basée sur l'analyse infrarouge après extraction au CCl4. La ratification par la France du protocole du Kyoto a conduit au bannissement du CCl4 à des fins d'analyse des eaux, et à l'abrogation en 2005 de la norme CCl4. Néanmoins, la continuité des données de surveillance n'est pas assurée car les deux méthodes ne sont pas équivalentes, ne s'adressant pas aux mêmes espèces chimiques.

Depuis 2006, un groupe de travail à l'AFNOR, animé par l'INERIS, travaille sur la continuité des informations recueillies dans le cadre des différents programmes de surveillance du milieu aquatique. Il a proposé, à titre transitoire, une solution de substitution par l'utilisation de la norme NF EN ISO 9377-2 pour la détermination de l'indice hydrocarbure dans les eaux et l'utilisation de la norme NF ISO 11423-1 complémentaire pour l'analyse des hydrocarbures aromatiques monocycliques non pris en compte dans la norme NF EN ISO 9377-2. Néanmoins, afin couvrir également les alcanes légers, le groupe de travail a mis au point le projet de norme XPT 90-124, qui prend en compte les hydrocarbures dont le squelette comporte 6 à 10 carbones.

Après une étude collaborative de robustesse, le projet de norme "Indice Hydrocarbures Volatils" produit par le groupe de travail de l'AFNOR a été soumis à l'étape de validation par un essai interlaboratoires organisé par l'INERIS en avril 2008.

Résultats du Programme IHV à télécharger .

Mai 2008 : Essai interlaboratoires Chlorophénols et Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques

L'INERIS a organisé un deuxième essai interlaboratoires sur des familles de substances testées en 2003 ou 2004 en prescrivant des exigences complémentaires, découlant des conclusions de l'enquête réalisée auprès de 22 laboratoires ayant participé aux EIL INERIS 2003 et 2004, avec pour objectif de s'assurer que les recommandations issues de cette enquête permettent bien d'améliorer la comparabilité des données et de démontrer l'intérêt pédagogique des essais interlaboratoires.

Les familles concernées étaient : les chlorophénols et les HAP.

Rapport d'étude à télécharger .

Progrès obtenus suite à l'intégration des nouvelles exigences à télécharger .

Juin 2008 : Amélioration de méthodes analytiques

L'INERIS a également organisé un essai interlaboratoires sur les substances dangereuses prioritaires " Chloroalcanes, phtalates et organostanniques " en juin 2008. Cet essai, ouvert à tout laboratoire ou organisme français ou européen contribuant à la surveillance des milieux dans le cadre de la DCE, poursuivait plusieurs buts :

Chloroalcanes :

En l'absence actuelle de méthode officielle sur les SCCP, certains laboratoires prestataires remettent des résultats obtenus à l'aide de méthodes internes. Ces méthodes s'appuient sur des modes de détection dont la nature même rend la comparabilité des résultats des plus aléatoire. La diversité des choix techniques possibles et les divergences qui en résultent ont en particulier retardé considérablement les travaux de normalisation qui auraient pu être envisagés.

C'est pourquoi l'INERIS a organisé un essai inter-laboratoires "Chloroalcanes" afin de constituer une base d'évaluation à la fois de la fiabilité des données nationales et de la pertinence d'un choix méthodologique pour le développement d'une méthode officielle.

Rapport d'étude à télécharger .

Phtalates : DEHP et DBP (substance inscrite sur la liste directive cadre eau II) :

Actuellement, peu d'offres d'essais interlaboratoires existent pour ces composés. Les essais existants sont essentiellement extra nationaux. Peu de laboratoires français y participent. La validité des données françaises est donc difficile à vérifier.
De plus, les inventaires nationaux (RSDE, inventaire exceptionnel 2005) ont mis en évidence l'omniprésence de ces substances dans l'environnement et soulevés la problématique liée à la contamination des blancs.

C'est pourquoi, l'INERIS a organisé un essai interlaboratoires sur les phtalates avec enquête sur les pratiques mises en œuvre afin de maîtriser la valeur du blanc.

Rapport d'étude à télécharger .

Organostanniques (OTC) :

L'INERIS a proposé une étude de comparaison des détecteurs pour le dosage en GC des organoétains par l'intermédiaire d'un essai interlaboratoires avec analyse statistique incluant l'analyse de cette composante. La quantification était demandée par rapport à 1 étalon interne et à 4 étalons internes, afin de préparer la position française en vue du réexamen périodique de la norme NF EN ISO 17353, qui doit intervenir en 2009.

Rapport d'étude à télécharger .